À PROPOS DU JOURNAL LE TARTAN

Pour devenir membre, s'abonner au journal, l'aider par un don, soumettre des textes et des photographies, vous joindre à l'équipe, faire part de vos commentaires, acheter un espace publicitaire ou pour toute autre information, communiquez avec l'équipe par courriel : 

Devenir membre

Afin de soutenir Le Tartan, toute personne demeurant sur le territoire d'Inverness (ou à l'extérieur) est invitée à devenir membre du journal pour une, deux ou trois années en s'acquittant en début de l'année financière d'une contribution volontaire modique, au montant de 1 $ par an.

S'abonner au journal

Tous les citoyens et citoyennes d'Inverness ayant une adresse postale reçoivent gratuitement Le Tartan. Les gens ne résidant pas sur le territoire de la municipalité d'Inverness peuvent s'abonner au journal en communiquant par courriel. Le coût annuel de l'abonnement est de 25 $. Le journal est expédié par la poste.

Achat de publicité

Format carte professionnelle
Résident : 5$
Non-résident : 10$

Quart de page
Résident : 10$
Non-résident : 20$

Demi-page
Résident : 20$
Non-résident : 40$

Trois quarts de page
Résident : 25$
Non-résident : 50$

Page entière
Résident : 30$
Non-résident : 60$

Notre équipe

Chaque édition du journal Le Tartan repose sur le travail des bénévoles de l'équipe de rédaction qui voient à la rédaction des textes, à leur révision et correction, aux photos, aux illustrations et à la mise en page. L'équipe du Tartan réussit aussi grâce à ses collaborateurs, car elle peut compter sur une trentaine de personnes et d'organismes qui collaborent régulièrement aux publications.

L'équipe de rédaction

Denys Bergeron, Jean-Yves Lalonde, Gilles Pelletier, Chantal Poulin, Serge Rousseau, Sylvie Savoie et Étienne Walravens.

Le conseil d'administration

Il se compose de cinq membres élus lors de l'assemblée générale annuelle qui se tient habituellement au mois de mai.  Ils se réunissent quatre fois par année.

  • Gilles Pelletier, président
  • Jean-Yves Lalonde, vice-président, responsable du recrutement des membres
  • Étienne Walravens, trésorier
  • Denys Bergeron, secrétaire
  • Chantal Poulin, administratrice, responsable des organismes

HISTORIQUE

L'équipe du journal communautaire d'Inverness présente sa première publication en mars 1997. À cette époque, les objectifs du journal sont l'information et le divertissement. Il est censé publier trois numéros par année. Dans ce premier numéro, l'équipe demande de l'aide aux lecteurs afin de trouver un nom pour le journal.

Pour avoir une idée du contenu de cette première édition, vous pouvez cliquer ici Mars 1997 - vol 1.

À la suite de nombreuses suggestions, le journal est baptisé Le Tartan lors de sa deuxième édition en juin 1997. L'équipe considère que le tartan, ce tissu spécifique aux Écossais des Highlands (Hautes terres d'Écosse), devient de plus en plus l'emblème d'Inverness. Effectivement, en 1829, des familles venant de l'île d'Arran en Écosse s'installent sur les rives de la Bécancour à Inverness. Elles devaient avoir dans leurs bagages le tartan les identifiant à leur clan d'origine.

Comme tous les organismes sans but lucratif, notre journal communautaire débute lentement et avec peu de moyens financiers. Les premières éditions sont préparées dans les locaux de la bibliothèque de l'école primaire. La municipalité nous appuie financièrement et l'école nous fournit gratuitement le local, l'imprimante, la photocopieuse, les ordinateurs et même le papier. En retour, la municipalité nous demande de diffuser des informations sur la communauté.  Les écoliers ont alors un encart dans le journal pour publier leurs plus belles réalisations.

Nous sommes alors une bonne dizaine de bénévoles à mettre des dizaines d'heures pour préparer ce petit journal apprécié des citoyens et citoyennes dès son apparition. Après quatre ans de publication, les bénévoles s'essoufflent et Le Tartan prend une pause. Les règles à la commission scolaire ont changé, nous n'avons plus d'encart pour les écoliers et les locaux deviennent moins disponibles.

En 2003, dans le cadre du Pacte rural, nous présentons une demande de subvention pour une relance. Nous recevons ainsi les moyens financiers pour que Le Tartan renaisse et soit édité cinq fois par année, et ce, pendant trois ans.  Le Pacte rural prend fin en 2007, mais la municipalité, la Caisse populaire et l'organisme le plus important de la municipalité, le Festival du bœuf, acceptent de nous aider. Avec les abonnements de personnes de l'extérieur de la municipalité et l'achat de publicités, nous tenons le coup. Pourtant avec les coûts d'imprimerie et de la poste qui augmentent continuellement, nous voilà rendus dans un nouveau tournant.

À la fin 2011, le journal s'incorpore et, au début 2012, il se joint à l'Association des médias écrits communautaires du Québec, qui assiste l'équipe pour demander une subvention qui permettrait de continuer la mission du Tartan. Cette démarche est fructueuse puisque le ministère de la Culture et des Communications Québec nous accorde son soutien. Depuis, l'équipe du journal a ajouté de nouvelles chroniques et mis de la couleur dans ses pages. Jusqu'à présent, plusieurs bénévoles ont rempli diverses tâches nécessaires à la réalisation du Tartan.