PROJET ANALYSE DE POTABILITÉ - EAU DE PUITS PRIVÉS

Avec les grandes pluies et la fonte des neiges qui déplacent les sédiments, le printemps est le moment de l'année où la qualité de l'eau est moins bonne. La Municipalité a procédé à une demande de prix auprès des Laboratoires Envirofins pour un regroupement de tests de potabilité de l'eau. Le conseil municipal veut favoriser la participation d'un grand nombre de citoyens en assumant une partie du coût relatif à ces tests. Il en coûtera aux citoyens participants que 35.00 $ par boite d'échantillons. 

Les boites d'échantillons sont arrivées au bureau municipal!  Vous avez jusqu'au 26 mai pour la récupérer et procéder au paiement. L'échantillonnage et le retour de votre boite doit être le lundi 30 mai avant 10 h 30 AM.

 

 

  • Description de l'analyse
    • Analyse des coliformes totaux

     

    Les coliformes totaux regroupent plusieurs genres et espèces bactériennes. La plupart d'entre eux peuvent se trouver naturellement l'environnement, soit dans le sol et la végétation. Leur présence dans l'eau n'indique pas une contamination fécale ni un risque sanitaire, mais plutôt une dégradation de la qualité bactérienne de l'eau. Toutefois, lorsqu'une analyse présente plus de 10 coliformes totaux par volume de 100ml, l'eau est considérée potentiellement contaminée et donc non conforme selon le règlement sur la qualité de l'eau potable (RQEP) 

     

    • Escherichia coli (E. coli)

     

    Les E. coli sont une espèce bactérienne qu'on trouve naturellement dans les intestins des humains et des animaux. Elle est présente en grand nombre dans les matières fécales et est utilisée comme un indicateur de la présence de bactéries pathogènes (présentant un danger pour la santé des humains). Pour être saine, l'eau potable ne doit contenir aucun E. coli (0 UFC/100ml).

     

    L'eau contaminée par des microorganismes peut notamment causer des problèmes d'ordre gastro-intestinal, qui se manifestent par les symptômes suivants : diarrhée, crampes abdominales, nausées, vomissements. Ce ne sont que quelques exemples.

    Même sans symptômes, il faut éviter de boire une eau contaminée sans qu'elle soit bouillie au moins 1 minute à gros bouillons ou traitée adéquatement.

     

    • Colonies atypiques

     

    Les colonies atypiques sont un regroupement de plusieurs genres et espèces bactériennes qui n'ont pas les caractéristiques typiques des bactéries recherchées dans l'eau potable (soit les coliformes totaux), mais qui sont présentes lors de l'analyse. Ce ne sont pas des bactéries considérées pathogènes (présentant un danger pour les personnes en bonne santé) lorsqu'en nombre égal ou inférieur à 200 ou moins par analyse (100ml).

    Toutefois, la présence de colonies atypiques peut nuire à l'analyse des bactéries dites typiques (C. totaux) et sous-estimer leur dénombrement. Lorsqu'une analyse présente plus de 200 de ce type de bactéries par volume de 100ml, aucun résultat ne peut être donné pour les coliformes totaux (ND). L'échantillon avec ce résultat est donc non conforme.

     

    • Entérocoques

     

    Les entérocoques sont une espèce bactérienne qu'on trouve naturellement dans les intestins des humains et des animaux. Elle est présente en grand nombre dans les matières fécales et est utilisée comme un indicateur de la présence de bactéries pathogènes (présentant un danger pour la santé des humains). Pour être saine, l'eau potable ne doit contenir aucun Entérocoque (0 UFC/100ml). Les entérocoques sont plus résistants dans l'environnement que les E. coli, c'est pourquoi il est pertinent d'en faire l'analyse parallèlement.

     

    L'eau contaminée par des microorganismes peut notamment causer des problèmes d'ordre gastro-intestinal, qui se manifestent par les symptômes suivants : diarrhée, crampes abdominales, nausées, vomissements. Ce ne sont que quelques exemples.

    Même sans symptômes, il faut éviter de boire une eau contaminée sans qu'elle soit bouillie au moins 1 minute à gros bouillons ou traitée adéquatement.

  • Fonctionnement

    Pour vous inscrire, communiquer avec Mme Caroline Larrivée :

     

    Téléphone : 418 453-2512, poste 4200

    Courriel : dga@invernessquebec.ca

     

    Nous aurons besoin de votre nom, adresse de la propriété où l'échantillonnage sera effectué, téléphone et adresse courriel.

     

     

    Étape 2 : Paiement et prise de possession de votre trousse d'échantillonnage

     

    Les trousses sont arrivées au bureau municipal!

     

    Vous avez jusqu'au 26 mai pour la récupérer et procéder au paiement de 35.00 $. L'échantillonnage et le retour de votre boite doit être le lundi 30 mai avant 10 h 30 AM.

     

    Étape 3 : Contenu de la trousse et consignes pour le prélèvement

     

    Contenu :

     

    • Un certificat de prélèvement (ce formulaire est à utilisation unique, ne pas faire de photocopie);
    • Un bloc réfrigérant* (Ice-Pak);
    • Une ou des bouteilles scellées qui peuvent être stériles ou non et qui peuvent contenir un préservatif. Elles portent une identification à code à barres. Ce code à barres est lié avec votre demande pour des mesures de traçabilité. Advenant le cas où vous devez prendre plus d'un échantillon, assurez-vous de prendre la bonne bouteille avec le bon certificat de prélèvement;

     

    * Avant le prélèvement : Garder le bloc réfrigérant au congélateur (au moins 6 heures, jusqu'à ce qu'il soit complètement congelé)

     

    Consignes :

     

    • CHOIX DU ROBINET

     

    • Effectuer le prélèvement à partir d'un robinet qui n'est pas branché à un appareil ou un système de traitement individuel (outre le système centralisé installé près de l'arrivée d'eau, si applicable);
    • Ne pas prendre l'échantillon à un robinet extérieur ou à l'extrémité d'un boyau d'arrosage;
    • Ne pas prendre l'échantillon à un robinet mitigeur qui fournit une eau à température contrôlée;
    • Ne pas prendre l'échantillon à un endroit peu utilisé ou insalubre.

     

    • CERTIFICAT DE PRÉLÈVEMENT

     

    Compléter la section d'identification :

    • Date
    • Nom du préleveur
    • Endroit (adresse du lieu)

     

     

     Les échantillons reçus sans le certificat de prélèvement pourraient être rejetés.

     

    • PROCÉDURE DE PRÉLÈVEMENT

     

    MANIPULATION DES CONTENANTS

    • Les échantillons d'eau destinés à des analyses microbiologiques doivent être prélevés dans des contenants stériles. Ne pas utiliser si le sceau de sécurité (scellé) est brisé. Ne pas rincer les contenants de prélèvement puisque ceux-ci contiennent un agent de préservation (du Thiosulfate de sodium);
    • Les conditions d'asepsie doivent être respectées lors de l'échantillonnage (c.-à-d. bien se laver et sécher les mains, ne pas ouvrir le contenant d'échantillonnage avant le prélèvement, ne pas contaminer l'intérieur du goulot ou du couvercle par les mains ou tout autre objet, limiter au minimum l'exposition à l'air libre du contenant, réduire les manipulations inutiles lors du prélèvement);

     

    PRÉLÈVEMENT

     

    À faire le matin du retour de la trousse au bureau municipal

     

    • S'assurer que le robinet d'eau chaude est bien fermé et choisir un robinet d'eau froide. Enlever tout dispositif se trouvant sous le bec tel : aérateur, grillage, pomme d'arrosage, etc. S'il est impossible de les enlever, choisir un autre robinet;
    • Nettoyer l'extérieur et l'intérieur du bec du robinet à l'aide d'un linge propre imbibé d'une solution commerciale d'eau de javel. Ouvrir le robinet d'eau froide et laisser couler à débit modéré pendant au moins 5 minutes;
    • Dans le cas où le robinet utilisé est muni d'une valve servant à la fois au contrôle de l'eau chaude et de l'eau froide, laisser au préalable couler l'eau chaude pendant au moins 2 minutes avant de laisser couler l'eau froide 5 minutes;
    • Réduire ensuite le débit d'eau pour le prélèvement;
    • Ouvrir la bouteille en gardant le bouchon dans une main et prendre la bouteille de l'autre. Remplir jusqu'à l'épaule. Garder un espace d'air dans la partie supérieure de la bouteille;
    • Ne pas vider la bouteille si celle-ci a été trop remplie.
    • Il est important de ne jamais déposer le bouchon sur le comptoir et il faut éviter tout contact des doigts avec l'intérieur du goulot ou du bouchon;
    • Refermer hermétiquement la bouteille, conserver à 4°C et l'acheminer à nos laboratoires dans les 24 à 48 heures. Les échantillons reçus plus de 48 heures après le prélèvement pourraient être rejetés (délai de préservation dépassé).

     

    Ne jamais congeler un échantillon.

     

    Pour le transport, placer les échantillons dans la glacière contenant le bloc réfrigérant préalablement congelé.

     

    Rapporter la trousse et le certificat de prélèvement au bureau municipal le lundi 30 mai au plus tard à 10 h 30 le matin.

     

    • RÉSULTATS

     

    Les résultats seront reçus au bureau municipal. Nous vous transmettrons ceux-ci par courriel. Vous pourrez y lire le commentaire du chimiste pour l'interprétation.

     

    Référence pour les résultats et pour la procédure de désinfection :

    https://www.environnement.gouv.qc.ca/eau/potable/depliant/index.htm#microbiologiques

     

    Personne à contacter chez Envirofins :

    Mme Nadia Guérard

    Téléphone : 418 977-1220, poste 6251